Garder la lumière dans nos coeurs après les catastrophes 2


Comment tenir le coup après les attentats? Que faire? Comment aider les victimes? Que dire à vos enfants? Quelques éléments de réponse…

bougie ciel

Cher(e)s ami(e)s du soin2soi,

J’espère que vous allez tous au mieux au vu des circonstances.

Suite à l’atelier Apégé du 8 novembre dernier, j’ai reçu de très grands mercis et de très beaux messages de gratitude des ancêtres qui ont été aidé. Les libérations ont été mag(n)ifiques !

La semaine qui a suivi le stage a été pour moi à la fois emplie d’une grande joie en lien direct avec les libérations de l’atelier, et en même temps, empreinte d’une sorte d’apathie que je n’ai compris que le weekend arrivé… ma grande sensibilité m’avait fait pressentir quelque chose d’innommable, je l’ai véritablement compris a posteriori…

Je voudrais vous conseiller de rester bien à l’écoute de votre voix intérieure. Je voudrais vous conseiller de ne pas trop écouter les médias qui distillent insidieusement (ouvertement ?) la peur, la tristesse, la colère et bien d’autres éléments négatifs. Evidemment, la compassion est de mise, mais méfiez-vous des effets de groupe et de l’empathie…trop importante, elle nous fait croire que les émotions des autres sont également les nôtres. Erreur ! A genoux nous-mêmes, nous ne pouvons plus aider ceux qui ont besoin de notre réconfort, de notre lumière.

2 choix s’offrent à vous : céder aux tentations de vengeance aveuglé(e) par vos émotions ; ou saisir la dureté du moment pour vous recentrer et vous demander ce qui est important maintenant. Pour vous, pour votre famille, pour vos proches. Là se trouve votre Vérité. Là se trouve votre clé pour changer vos habitudes et œuvrer à un monde meilleur. En effet, nous n’avons pas de prise sur des terroristes ; se focaliser là-dessus ne pourra donc qu’être anxiogène et déstabilisant, vous faisant ainsi perdre vos moyens. En revanche, vous avez la responsabilité de votre façon d’y réagir ! A chacun de faire ses choix en son âme et conscience. Est-ce que je remets certains éléments insatisfaisants de ma vie en question parce que je me rends compte que la vie peut s’arrêter brutalement ? Est-ce que je profite de la vie ? Est-ce que je fais le bien et répands l’amour autour de moi ? Est-ce que je veux faire mieux ? Et si oui : quoi ? Et comment ? Les épreuves que nous traversons nous permettent de réorienter si nécessaire notre chemin de vie. « Soyez le changement que vous voulez voir dans le Monde » disait Gandhi.

Pour moi, ces derniers jours ont été très occupés. D’une part, parce que plusieurs de mes amis ont perdu des amis et des proches (j’ai vécu à Paris des années durant et j’y garde de nombreuses relations). D’autre part, parce que vous vous doutez bien qu’en tant que Passeuse d’Âmes, j’ai aidé (et je continue) de mon mieux  un grand nombre de défunts suite aux attentats. Soyez donc assuré que de ce côté-là, les choses avancent chaque jour au mieux ; un travail minutieux ; le temps et la patience sont nécessaires dans ces moments (je vous invite à lire un article que j’ai écrit sur le don d’organe et qui explique, parfois, la nécessité d’un temps, avant de pouvoir aider les âmes).

Notre lumière et notre positivisme sont nos armes pour contribuer à un monde meilleur ! Faisons chacun de notre mieux.

Je vous embrasse et vous souhaite la paix du cœur !

Laetitia

PS : pour ceux qui ont des enfants (plusieurs personnes m’ont contactée ne sachant que faire), ne cachez pas la vérité, les enfants savent (ou pressentent) tout ; si ce n’est pas vous qui leur en parlez, ce seront les autres enfants effrayés à l’école. Évitez la télé. Expliquez-leur ce qui s’est passé en essayant de rester factuels autant que possible. Cependant, si vos émotions montent, ne leur cachez pas. Assurez-vous de votre présence et de votre amour. Réconfortez-les s’ils font des cauchemars. Soyez humain pour compenser l’inhumanité des événements qui sont incompréhensibles tant pour nous adultes que pour eux enfants.

bougies coeur


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Garder la lumière dans nos coeurs après les catastrophes

  • jeanneau

    toutes pensées et paroles ont un effet sur notre vie alors pensons positivement, vers ce que l’on veut ressentir et ce que l’on est.

    nous sommes des êtres libres, croissant et joyeux !!

    écoutons notre être intérieur pour notre bien !